Suivez notre blog santé

Infos santé

Greffe cornéenne de biomatériaux chez le chien et le chat
- Yeux et paupières

Les greffes cornéennes de biomatériau chez nos carnivores domestiques sont une méthode efficace de reconstruction dans des cas de sévères pertes substances de la cornée. L’intérêt de l’utilisation de biomatériaux réside dans les cas qui nécessitent une reconstruction cornéenne : kératectomie profonde (sur un séquestre cornéen félin par exemple), perte sévère de substance par traumatisme (griffure délabrante de la cornée), certains ulcères à collagénases menaçant l’intégrité cornéenne. Cette technique de greffe de biomatériau peut représenter dans certains cas une excellente alternative à la technique conventionnelle de greffe conjonctivale.

Les biomatériaux utilisés (sous-muqueuse intestinale porcine, voire vessie porcine, péricarde bovin) sont constitués d’une matrice collagénique acellulaire qui agit comme un support pour le remodelage et la reconstruction cornéenne. Ces biomatériaux, comme la sous muqueuse intestinale porcine sont constitués, outre le collagène, entre autres, de fibronectine, d’acide hyaluronique, mais aussi de facteurs de croissance qui, en plus de favoriser la prolifération et la migration des cellules stromales, présentent une action inhibitrice sur la synthèse de métalloprotéinases. Ce sont donc des matrices protéiques biocompatibles, qui sont initialement envahies par des fibroblastes, ensuite remplacées par des cellules cornéennes stromales. Ce phénomène aboutit sur le long terme à une bonne transparence cornéenne.

D’autres techniques chirurgicales de greffe cornéenne existent (transposition cornéosclérale, greffe lamellaire, greffe transfixiante), mais elles sont plutôt réservées aux ulcères profonds sans kératomalacie car la lyse stromale ne permet pas d’avoir une fixation fiable et durable des lambeaux cornéens dans ces techniques, qui, de plus, ne limitent pas l’extension du processus lytique. La greffe cornéenne de biomatériau représente une excellente technique alternative à la greffe conjonctivale habituellement utilisée. Elle présente comme avantage par rapport à cette dernière de permettre la conservation de la vision par restauration de la transparence cornéenne.

Auteur: Dr Frédéric Goulle, Spécialiste en Ophtalmologie




Auteur: Dr Vet Frédéric Goulle, DESV Ophtalmologie

05 56 95 01 01
Parc d'activités Mermoz
19, avenue de la forêt
33320 Eysines